Edito de la lettre d’information d’octobre 2017

mardi 3 octobre 2017
par  redacteur08

Le joli bronzage de l’été à peine estompé, il n’aura en effet pas fallu bien longtemps pour que notre jeune Président de la République révèle son vrai visage, pour que le vernis des beaux discours rassembleurs et enjôleurs se craquelle…

En effet, si d’aucuns ont pu se laisser duper, c’est bel et bien une politique libérale qui est mise en œuvre actuellement, dans la droite ligne de celle conduite jusqu’alors et qui a pourtant fait preuve de son inefficacité tant sur le plan de la relance économique que sur celui de l’emploi. Pour modeler sa société idéale, notre Jupiter « et en haut et en bas » s’ingénie à casser toutes les solidarités, à privilégier l’intérêt individuel à l’intérêt collectif, à instaurer un système de subordination plus prégnant, à organiser les concurrences entre les uns et les autres, à détruire un à un tous les acquis sociaux, le tout habilement maquillé dans des communications visant à faire croire à un système plus juste, plus équitable.

Et aujourd’hui les promesses non tenues, les dégradations en tous genres, les mauvaises nouvelles se ramassent à la pelle… : nouveau gel du point d’indice, rétablissement de la journée de carence, augmentation de la CSG, suppression de nombreux emplois aidés, remise en cause de PPCR, annonce de la suppression de 120 000 emplois sur les 3 versants de la Fonction Publique, mesures qui vont impacter le pouvoir d’achat des agents publics, augmenter la précarité et fragiliser les services publics rendus aux usagers.

Alors, fainéants, cyniques, extrêmes (ça va en faire du monde dans la rue… !), unissons-nous ce mardi 10 octobre, dans une « déambulation » massive et revendicative, pour une véritable négociation salariale, pour une réelle reconnaissance de notre Fonction Publique, l’une des grandes richesses de notre pays !


Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois